Bonheur Thoracique - Os de Poésie Nicolaï

Date du document : Décembre 1977

BONHEUR THORACIQUE

Je fus dans le corps d’un aïeul : avec ses jambes qu’on ne

maîtrise plus, le vent pelant la face hirsute de la mauvaise sai-

son, burinant ses traînées entre poils et cheveux, emportant au

loin dans l’Histoire des cauchemars polaires.

La Vague circulait dans les tranchées et la lumière dans les

creux, dans les versants de la vallée, à l’arrière des derniers

talus d’arbustes ; les Irlandais sabotaient la campagne de

Pâques jusqu’à l’insurrection. Le 16 avril 1917 flottait un

énorme nuage noir pourri de neige, de fumier gelé, de gueu-

lements au-delà des bosquets et des lacis barbelés jusqu’à la

Crête des Dames d’où l’on domine les fonds humides de la

vallée de l’Ailette, le Bois des Buttes, le Ruisseau de la Miette,

la Ville au Bois et la Musette, et surtout les torches brûlantes

et hurlantes jaillissant des chars incendiés.

(lire la suite...)

Publié le 13 novembre 2021 dans texte OGR document