Orphée dans le Labyrinthe du Pays des Morts - Les Gras. Automne. Extensions de la Ligne Prosper

Date du document : 1984

Ce texte figure dans “Quartiers de ON !” paru en 2004 aux éditions Verticales.

Orphée dans le Labyrinthe du Pays des Morts
(“Che sera sera.”Doris Day. Chanson de “L’homme qui en savait trop”avec James Stewart.)
Plan de la course essoufflé au sommet du labyrinthe.
Vent.
Temps froid.
À quelque chose. À une autre (époque dans la disparition) ! Mais je ne sais pas laquelle.
Lac de la pensée, que c’est beau ! Déproprié.
(Aurait souhaité atteindre ces passants d’un autre univers en parallèle auquel on ne peut avoir accès (mais dont ils désignent en même temps le bonheur possible impensable))

Publication : “Quartiers de ON !” éditions Verticales. Le Seuil. 2004

Publié le 18 avril 2008 dans document Cosmologie Onuma Nemon texte