États de veille. Radiophonie - Livre de Nycéphore

Date du document : 1969

Texte destiné à la radio dont la seconde partie a été perdue (on a rajouté le commentaire de cette perte, pris ailleurs, à la fin).

Marc Bohor

états de veille 1969
(paysages aperçus sous les paupières)

I.
Désormais on prendra des bains de sable.
Tout d’abord des animaux familiers ; puis le paysage devient féérique sous des pluies d’étincelles, douces manières d’amusement, traversées de tombes aimables, pâleurs roses, chutes liquides, coussins fadasses. Plus au fond : crépitements rouges, apparitions d’or et de teintes pailles, fulgurations oranges, motifs crémeux, mosaïques de carreaux bientôt en décomposition ; puis ces ensembles sont bientôt soufflés par les courants d’air frais de la soirée malgré les dispositions équilibrées balancées de part et d’autre d’axes médians, eux-même rapidement délités, filant, et le tout est repris sous la lancée statique d’arcs-en-ciel, ensuite diffusés sous forme de voix, d’ondulations de sang, de poussière bleue, quantité invraisemblable de formes parmi lesquelles jaillissent des bulles d’or avec des sons stridents.

À présent ce sont des champignons avec des sillons comme enduits de pommade, des serpentins colorés qui traversent et balaient l’espace de l’œil à travers des tissements de brume.

lire la suite…

Publié le 6 juillet 2010 dans document OGR texte

Carte n°5. Annexes 1 & 2 - De L'Homme qui rit à Studebaker

Date du document : 1997

Logres & OGR
(De L’Homme qui rit à Studebaker)
1997

Logres, pays des Ogres et territoire d’Arthur chanté par Calogrenant et défendu par Lancelot, (première ébauche de la Cosmologie actuelle), ainsi que OGR (qui fut le premier Continent émergé issu de la division de LOGRES), présentent tous les avantages de la contrainte dans un autre corps. C’est comme L’homme qui rit : un corps qui subit un rire imposé de l’extérieur alors que l’intérieur n’est qu’un conglomérat de morceaux tragiques. Là encore, toute l’importance du Moyen-Age et du désordre Celte, l’incapacité à faire cuirasse et encore plus armée.
Il y a un élément, une caractéristique, qui se conserve d’un continent à l’autre, de OGR à OR, du moins, et qui disparaît sans doute dans O, c’est la fulgurance, le trait foudroyant qui dans son zigzag procède à des associations apparemment saugrenues, et s’incarne dans quelques figures comme L’Homme Foudroyé.
Ce trait de caractère bien sûr détermine toute l’œuvre graphique.
Pour autant, il n’y a pourtant aucun intérêt pour l’auteur à “jouir d’un grand écart” de type surréaliste, ce que certains lecteurs ont cru, et qui n’était qu’une réaction normale à l’incompréhension du sursaut.

etc.

Publié le 5 juin 2010 dans document HSOR texte

Carte n°5 - Fulgurances, Course vitale

Date du document : 1997

La Cosmologie Onuma Nemon est liée à des états-limite, des fulgurances, des exercices d’une rare intensité. Nous souhaitons qu’elle en ait gardé les marques, qu’il reste quelque chose de cet appel au secours, de cette course vitale, de ces cadences, de cette lancée jusqu’à l’épuisement du souffle.

*

Elle s’est mise en place très tôt, dès l’enfance, par un travail à deux Mains de deux frères dont l’un disparu, le vivant écrivant à la place du mort et pour lui-même ; puis, après plus de vingt-cinq années, cette division en deux a été remplacée par un travail à plusieurs Voix.
Mais elle n’a pris sa “consistance” que peu à peu, trouvant les noms de “ses auteurs” en même temps que ses étapes successives, qui fluctuaient et se modifiaient sans cesse jusqu’au moment de leur achèvement.
De la première esquisse mystique de la mise en place des Cinq Continents, à l’adolescence, on pourrait donner une Carte, comme pour les autres moments, dont les lignes passeraient par des endroits tout simples tels que le dépôt de bus de l’Allée des Pins, un pré revêche et sauvage d’Arlac près de la Maison Peixoto, les immenses rouilles et les cambouis des quais, avec toute la portée exotique de leurs terrasses, etc…

*

etc.

Publié le 5 juin 2010 dans document HSOR texte

L’Adresse au lecteur à propos de “Roman”

Date du document : 1996

C’est évident que nous avons perdu Homère, le grand Will et quelques autres.
La subtilité de l’air que battait leur langue, autant que la qualité de l’ombre de
l’auberge de l’Ours, dans Southgate Street à Exeter, nous ne les connaîtrons plus.

Cette perte est irrémédiable, vieux frère ! L’érudition peut en instruire le procès mais certainement pas en retrouver la saveur. Que veut dire pour nous, comme frémissement du corps aujourd’hui “l’aube aux doigts de rose”?
Du moins il nous en demeure la beauté emblématique.

Or si nous avons fini par admettre parfois des deuils antiques depuis le fond de “la nuit zoologique”, nous hésitons devant de plus proches.
“Banlieue”, cité par exemple ici une ou deux fois, signifie, en 1956, le rêve et
l’automne, et, sous les platanes des boulevards, les longues alignées de meubles en vente et d’objets inutiles : cristaux, sabres… “Banlieue” signifie bonheur d’une arrière-saison.
*

etc.

Publié le 5 juin 2010 dans document HSOR texte

Carte n°3 - L’Identité, la viande.

Date du document : 1993

Cosmogonie Onuma Nemon
(carte N° 3 1993)

L’identité se ramène à la viande, l’Inscription au Vide.
Cette écriture est à nulle autre pareille puisqu’elle appartient à Personne Personne.
Il fallait en réduire le calcul à minima. Nous avons remplacé la grossièreté des allusions et de toute scolastique des références par des tombées en pâte ou des refrains de levures, intermittences et clignotements des sujets désertés. L’habitude est une peau sèche que nous avons abandonnée.

La Cosmogonie est faite de strates ayant des interférences et des resurgissements entre elles. Leur apréhension étant aussi mouvante que fut leur agencement (même si elles sont définitivement constituées, elles n’ont pas pour autant cessé d’être) ; les Cartes sont envoyées à chaque fois qu’il est possible d’effectuer une nouvelle reconnaissance.
La Cosmogonie Onuma Nemon, limite intolérable d’une signature ou sismographie déchaînée, contient deux formules :

OGR-OR-O
HORS-OKO

Nous ne parlerons que de la première ici.
OGR : une division
OR : une multiplication
O : une soustraction

etc.

Publié le 5 juin 2010 dans document HSOR texte

Carte n°1 - Le Cube de Verre

Date du document : 1986

Nous publions à titre de document toute une suite de Cartes (relevés du territoire de la Cosmologie) à différentes époques. Diffusées à l’occasion de manifestations, en même temps que des livraisons… On pourra ainsi en suivre les transformations.

I. Revay

Publié le 5 juin 2010 dans document HSOR texte

Henri & les Skyboys - Amères Loques, Livre de nouvelles de Nicolaï

Date du document : 1979

Henri et les Skyboys

Louis été déjà allé plusieurs fois à New-York avant d’avoir idée d’y faire venir travailler Henri ; il en avait même ramené des cartes peintes de deux anciens buildings, cartes toutes en hauteur de près d’une trentaine de centimètres sur dix à peine de large représentant l’Équitable Building et le Metropolitan Life Insurance Building.
Il était là au moment où les régiments de Noirs de Harlem combattants de l’Enfer s’engouffraient sous l’arc de triomphe près du Flat Iron, défilant de la 23ème à la 42ème en passant devant le spectaculaire rideau de pierres précieuses de Central Park tandis qu’un speaker fou dont la voix était diffusée par des haut-parleurs dans les rues vendait des appartements bucoliques de Queens à 150 000 dollars comme des petits pains. « Vendez-leur, disait-il, cet espoir des éléphants dans la ville qui renversent les bâtiments comme les acheteurs submergent les annonceurs ! » C’était avant que les Italiens chassent tous les noirs vers Harlem. Cole était là, et Georges aussi.
« Mon sang dans votre bouche, votre sexe dans mes veines : quelle chance ! Mes gestes réinterprêtés par votre corps. »

*

Ces textes ne font pas partie du choix opéré pour la publication du volume OGR chez Tristram en 1999. Ils ne sont pas placés ici dans l’ordre du volume définitif.
I. R.

Publié le 30 mai 2010 dans document OGR texte