À Tue-Tête - Livre Poétique de Nycéphore 1964-1984 Poème n°33

Date du document : 1940

**33. À Tue-Tête

Vois, dans ce premier jour d’Allemagne dernière
**I
lluminé enfin des frises de l’Enfant
Vibrant son souffle de cristal et de lanières
etc. À : ce commencement de l’énigmatique Acrostiche trop gorgé de sang. Que signifie pour nous : “Vive le Père Cédent !” Connivence de chambrée ? Opération dentaire faite par le maréchal-ferrant comme c’était coutume ?
Les doigts pleins de sang, l’Artilleur Tesson, pris de l’énervement de tout maculer autour de lui, avec cette encre dont il est peu sûr, dont on suit l’hésitation en même temps que l’épuisement le long de la colonne d’acrostiche. (Détails sur l’original.)
Au fur et à mesure que l’encre disparaît de la plume, l’assurance semble venir un peu. C’est sûrement la première calligraphie du caporal que cette calligraphie d’Initale, le début d’une pratique, l’incision de l’incipit au milieu des attaques (ici réelles).
Avec toutes les maladresses, l’exposé de la double fragilité de celui-ci dans la Neige et toujours menacé.

I. Revay

Publié le 24 janvier 2010 dans document OGR texte

Il ne sait plus danser… & Réminiscences - Extraits de Paliers de Régis Nivelle

Date du document : 2008

Il ne sait plus danser
Mais s’il entreprend de s’y essayer alors
C’est un emportement que les enfants seuls
Apprécient parce qu’intuitivement ils savent
La terreur qui l’anime

Donc, ne pas condescendre
En d’obscènes & Volontaires allers-retours
Jamais

Succomber aux crépitements de l’attente
Mais n’attendre
Aucun visage que ceux rapinés
Même si quelques femmes (peu)
Surent le contenir
Bouches épousant sa tristesse de fou

Mais il n’y eut pas de bouche anonyme
Sans l’aigreur des chemisiers
Dans la hâte d’y fouir le pur don

Lorsque le fond ne doit plus apparaître
Que pour révéler
L’hypnose l’emporte au détail près
& rien de la petite chose ne peut plus échapper

Sur le bord se tient la fleur, la faille écrite
Minuscule & essentielle
Que la pierre adresse & souffle

Il est prêt

etc.

(Illustration Tuchê 3 : pastel et encre de chine sur papier machine déchiré.)

Publication : “Paliers” Éditions Le Manuscrit

Il ne sait plus danser… & Réminiscences

Publié le 22 janvier 2010 dans document DAO texte

Crampes. Éco (extrait) - La Tribu des descendants d’Ossip, le Tzigane.

Date du document : 1976

“L’ordre règne à Santiago.”
Òn y voyait le profil d’une femme maigre aux traits émaciés vêtue kaki avec un bandeau dans les cheveux portant une mitraillette également kaki moulée contre elle.
« C’est pour éviter les cheveux dans les yeux au moment de tirer, le bandeau ?
— Quel modèle !
— Quelle couverture !
— C’est fait pour brouiller la vue.
— Moi j’ai connu des modèles nus qui hurlaient lorsqu’on rentrait dans leur loge après la pose alors qu’ils étaient en train de se rhabiller ! dit Basta.
— Le mi-nu c’est toujours plus cochon, dit la dame en bleu ; le nu c’est un déguisement parfois ; ce sont les douze coups de mi-nu !
— Ohhhh ! »

etc.

Publié le 22 janvier 2010 dans document Cosmologie Onuma Nemon texte

Champ de Pr’Ose ! Voix de Nicolaï Naskonchass

Date du document : 1969 et après

(Nicolaï Naskonchass.)
10 Août. Peur de cette Autrichienne Assez forte et peu musicienne Qui parle de ses règles au-dessus du Danube Avec trivialité, Comme d’autres produits d’importation À Vienne.
Le bateau noir près de la Morgue Où l’on entasse les cadavres Par couches, séparés de paille, Harengs marinés : Ophélie dans les nénuphars. Ariane Broutée jusqu’à hauteur normale Sans rien qui gêne la course lorsqu’il pleut.

etc.

Publié le 18 janvier 2010 dans document HSOR texte

Champ de Pr’Ose ! Voix de Norbert

Date du document : 1969 et après

(Norbert Perez. 9 Août. 13h 08)
Pression insistante et irritation sensuelle du vent Sur le cuir chevelu par la vitre arrière, Odeur de l’entrecôte à l’échalotte. Dutourd frappe pipe à la bouche, Sur une “Japy” L’histoire du crémier de Neauphle Avant Duras et l’ayatollah.
Le monde avant les grandes surfaces : disons 1956, le “tertiaire”, Kroutchev dénonçant Staline, “Love me Tender” (Avril : huit jours de s’perme pour cause de mariage) ; La petite maison de banlieue dont la grille détruite donne sur les grands ensembles ; La troisième semaine de congé et les chars en Hongrie.
1953 : ADN-ADONAÏ, 880 mots. 1958 : “L’Homme de Désir”, De Gaulle, la nouvelle République, la torture en Algérie ; Plus rien après.

Publié le 18 janvier 2010 dans document HSOR texte

Champ de Pr’Ose ! Voix de Don Qui

Date du document : 1969 et après

(Don Qui Domingo)
“Je ne vois personne. Rien n’est perdu.” selon Don Qui à l’agonie qui a vu “les endroits” pour la dernière fois. Il avait dit : Personne, non, personne. Il lui reste l’Envers ; il observe les débarcadères. Contre le carat pur, sur le Port, Les porcs portuguais de l’usure nourris à la misère de Cuba Aux grains pourris dans l’eau de mer ; Et James, le marin enculé ivre qui a cru accoucher d’un garçon. Sur la rive pétales d’or arrachés avec du sang

etc.

Publié le 18 janvier 2010 dans document HSOR texte

Mémoires du Caporal Paul Tesson - Livre Poétique de Nycéphore 1964-1984 Poème n°32

Date du document : 1939

Cette suite de vers écrits au dos de cartes postales répond dans le Livre Poétique de Nicolaï au poème de 23 vers À Garde ! 32. Mémoires du Caporal Paul Tesson

Toujours dans les sentiers les rares ambroisies,
L’obligation du front aux coulères soudaines ;
“Mon Colonel, voici vous offrir l’hérésie
D’un réserviste plein de poudres et de haines !”

etc.

Publié le 17 janvier 2010 dans document OGR texte

Chaumière du Nord (extraits) - Livre Poétique de Nycéphore 1964-1984 Poème n°31

Date du document : Septembre 1965

Ce poème de 132 vers répond à Anna Shern dans le Livre Poétique de Nicolaï.
I. Revay
31. Chaumière du Nord

Chaumière, chevreuils et hunter
“On chasse les rats !” dit Guillaume
Dans les prairies des économes
Alors qu’il attendait Gessler.

On guettera notre volaille ;
“Shooting is my plus grand pleasure !”
Blotissement que hait Blücher,
Vandale au présent de mitraille.

Et au-delà, cristallisés,
Récursoires des morts en crise,
Les arbres, splendeurs irisées,
Sucre et chocolat par endroits.

etc.

Publié le 17 janvier 2010 dans document OGR texte

En Crise (extraits) - Livre Poétique de Nycéphore 1964-1984 Poème n°29

Date du document : 23 Mars 1965

À ce poème de 108 vers de Nycéphore répond dans le Livre Poétique de Nicolaï Catéchèse.

I. Revay

29. En Crise

[…………………………………………]

*

Les fastes de l’égorgement

D’une truie blanche dans la cour ;
Sous nos yeux son débordement
De vanne atroce sans secours.

L’enfer dans une faille vide,
Le hurlement populacier ;
Dans une carène d’acier
L’horreur toute neuve sans ride.

Les cadavres en rangs serrés
Que l’on projette en bas des pentes ;
Et puis tout seul ce vieux sacré :
Astapovo : fièvre quarante !

etc.

Publié le 17 janvier 2010 dans document OGR texte

Dimanche en Hiver (extraits) - Livre Poétique de Nycéphore 1964-1984 Poème n°27

Date du document : 1965

Ce poème fait pendant à Le Rêve de l’Œil Mort dans le Livre Poétique de Nicolaï.

I. Revay

27. Dimanche en Hiver

Tranquille enthousiasme à falloir
Qui colle mon œil mort pleurant.
Chassons les ombres des couloirs
Gouvernant des délicatesses
Où les lettres grattées sont grises.

Dans les dimanches d’hébétude
Des abrutis y scient des planches,
Bouffées pliées de galon vert ;
On transporte des billes noires ;
Buvards, lœthé, après-midis.

etc…

Publié le 17 janvier 2010 dans document OGR texte