OGR

À Tue-Tête - Livre Poétique de Nycéphore 1964-1984 Poème n°33

24 Janvier 2010
33. À Tue-Tête

V
ois, dans ce premier jour d’Allemagne dernière
Illuminé enfin des frises de l’Enfant
Vibrant son souffle de cristal et de lanières

etc.



À
: ce commencement de l'énigmatique Acrostiche trop gorgé de sang. Que signifie pour nous : “Vive le Père Cédent !” Connivence de chambrée ? Opération dentaire faite par le maréchal-ferrant comme c’était coutume ?
Les doigts pleins de sang, l’Artilleur Tesson, pris de l’énervement de tout maculer autour de lui, avec cette encre dont il est peu sûr, dont on suit l’hésitation en même temps que l’épuisement le long de la colonne d’acrostiche. (Détails sur l’original.)
Au fur et à mesure que l’encre disparaît de la plume, l’assurance semble venir un peu. C’est sûrement la première calligraphie du caporal que cette calligraphie d’Initale, le début d’une pratique, l’incision de l’incipit au milieu des attaques (ici réelles).
Avec toutes les maladresses, l’exposé de la double fragilité de celui-ci dans la Neige et toujours menacé.
I. Revay

Mémoires du Caporal Paul Tesson - Livre Poétique de Nycéphore 1964-1984 Poème n°32

17 Janvier 2010
Cette suite de vers écrits au dos de cartes postales répond dans le Livre Poétique de Nicolaï au poème de 23 vers À Garde !

32. Mémoires du Caporal Paul Tesson


Toujours dans les sentiers les rares ambroisies,
L’obligation du front aux coulères soudaines ;
“Mon Colonel, voici vous offrir l’hérésie
D’un réserviste plein de poudres et de haines !”

etc.

Chaumière du Nord (extraits) - Livre Poétique de Nycéphore 1964-1984 Poème n°31

17 Janvier 2010
Ce poème de 132 vers répond à Anna Shern dans le Livre Poétique de Nicolaï.
I. Revay

31. Chaumière du Nord


Chaumière, chevreuils et hunter
“On chasse les rats !” dit Guillaume
Dans les prairies des économes
Alors qu’il attendait Gessler.

On guettera notre volaille ;
“Shooting is my plus grand pleasure !”
Blotissement que hait Blücher,
Vandale au présent de mitraille.

Et au-delà, cristallisés,
Récursoires des morts en crise,
Les arbres, splendeurs irisées,
Sucre et chocolat par endroits.

etc.

En Crise (extraits) - Livre Poétique de Nycéphore 1964-1984 Poème n°29

17 Janvier 2010
À ce poème de 108 vers de Nycéphore répond dans le Livre Poétique de Nicolaï Catéchèse.
I. Revay

29. En Crise

[................................................]
*

Les fastes de l’égorgement
D’une truie blanche dans la cour ;
Sous nos yeux son débordement
De vanne atroce sans secours.

L’enfer dans une faille vide,
Le hurlement populacier ;
Dans une carène d’acier
L’horreur toute neuve sans ride.

Les cadavres en rangs serrés
Que l’on projette en bas des pentes ;
Et puis tout seul ce vieux sacré :
Astapovo : fièvre quarante !

etc.

Dimanche en Hiver (extraits) - Livre Poétique de Nycéphore 1964-1984 Poème n°27

17 Janvier 2010
Ce poème fait pendant à Le Rêve de l’Œil Mort dans le Livre Poétique de Nicolaï.
I. Revay

27. Dimanche en Hiver

Tranquille enthousiasme à falloir
Qui colle mon œil mort pleurant.
Chassons les ombres des couloirs
Gouvernant des délicatesses
Où les lettres grattées sont grises.

Dans les dimanches d’hébétude
Des abrutis y scient des planches,
Bouffées pliées de galon vert ;
On transporte des billes noires ;
Buvards, lœthé, après-midis.

etc…

René - Livre Poétique de Nycéphore. 1964-1984. Futur Antérieur. Poème n°23

15 Novembre 2009
Ce poème de 18 vers fait pendant chez Nicolaï au poème Description d’un couple correct, également de 18 vers.
I. R.

23. René


J’écris assis dans mon cercueil ; les morts vont vite !
Aux prés fleuris les Alpes du Bel Enfer.
Ressac et sursaut, et berceau, et sacre ;
Chaucer en route pour Canterbury.

La vie me sied mal ; la mort m’ira mieux,
Ganglions d’aisselle, prune murmurée ;
Les joies énormes dans les ombres secrètes ;
Mottes de terre de Caïn.

Pages