Pr’Ose !

Spermatorrhée Onomastique de Nycéphore, Nicolaï et bien d’autres

Date du document : 1969 et après

Publié le 5 Octobre 2008

Ce texte est disponible dans son intégralité en édition électronique auprès de publie.net de François Bon.

Pr’Ose ! a été écrit à partir de 1969. Il se compose comme une laisse de plus de 600 pages à partir d’une avalanche de versets, marquée à l’origine par Walt Whitman et la Beat Generation. Ceci est un extrait de la première partie, le premier Chant si l’on veut, qui commence par Noël sur la “Place du Peuple” de Saint-Étienne et qui finit par la traversée de l’Hellespont.
Une bonne partie des Voix de la Cosmologie intervient dans ce texte, prenant la parole tour à tour, et prenant en écharpe l’Histoire des Peuples et des Arts au-delà de son histoire singulière, traversant aussi bien Sumer que la Grêce Antique, Le Siècle d’Or espagnol, etc.
Le lecteur reconnaîtra donc ici la plupart des “Figures” de telle ou telle “Tribu” qui traversent l’ensemble de l’œuvre, qu’il retrouvera dans ses aventures soit sur ce site, soit dans les quelques volumes parus.

Je procède par plans de coupe et par inserts. Plans de coupe éliminant les épanchements superflus et inserts pour la réinscription au présent de l’urgence du temps qui passe et qui presse, pour maintenir la course, la fuite. Barbarisme du pressent. Il y a urgence à dire l’éternité des Saisons, et incruster jusqu’au dernier moment les émotions rapides, les sensations éprouvées aujourd’hui.